Développement durable

Développement durable – Docteur Annie Boccara-Lellouche

Le Cabinet dentaire a souscrit un contrat de service avec un organisme chargé de la collecte spécifique des déchets médicaux, et d’autre part est signataire de la charte de l’Association Dentaire Française en faveur du développement durable :

CHARTE ADF LES CHIRURGIENS-DENTISTES S’ENGAGENT EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Les chirurgiens-dentistes sont des acteurs majeurs du système de soins français, conscients de leur rôle et de leurs responsabilités vis à vis de la santé de la population et de la protection de l’environnement. L’Association dentaire française, rassemblant 26 organismes professionnels et représentant l’ensemble de l’univers dentaire, s’engage pour promouvoir les principes du développement durable en établissant cette charte.

Article 1 : la profession dentaire veut exercer sa mission de santé publique de manière responsable en prenant en compte ses impacts environnementaux, sociétaux et économiques.

Article 2 : la profession dentaire met au cœur de sa démarche le bien-être et la santé de ses patients. Elle s’engage à renforcer le volet prévention de son activité et à diffuser des conseils d’éducation pour la santé, tout en prenant en considération et en charge la douleur de ses patients.

Article 3 : la profession dentaire s’engage à exercer ses missions dans le parfait respect de la législation en matière de protection des personnes et de l’environnement, de conditions de travail, de déontologie et d’éthique professionnelle.

Article 4 : la profession dentaire cherche à connaître son impact sur l’environnement et met tout en œuvre pour en limiter les effets négatifs.

Article 4.1 : elle veille à maîtriser et à réduire sa consommation d’énergie et d’eau en incitant les praticiens à adopter des éco-gestes, à choisir du matériel moins énergivore et des matériaux moins polluants.

Article 4.2: elle cherche à réduire ses déchets en évitant le gaspillage et en limitant la consommation de papier, en effectuant leur tri en vue de les recycler : déchets d’emballage, verre, déchets électroniques, piles…

Article 4.3 : elle cherche à réduire ses émissions et rejets nocifs dans l’eau et dans l’air, notamment en promouvant l’usage de moyens de transports alternatifs à la voiture pour venir dans les cabinets, aussi bien pour les praticiens que pour les patients.

Article 5 : la profession dentaire s’engage à développer l’achat et l’utilisation de produits, matériaux et équipements plus respectueux de l’environnement.

Article 5.1 : elle intègre ses fournisseurs et partenaires dans cette démarche en les incitant à concevoir et à proposer des produits et services conformes aux exigences du développement durable.

Article 5.2 : elle incitera à l’achat de produits avec des éco-labels, des produits éco-conçus, recyclés, recyclables, en prenant en compte l’impact économique de cette démarche.

Article 5.3 : elle sera particulièrement attentive à la limitation des emballages, à leur récupération par ses fournisseurs, à l’optimisation des livraisons pour limiter les déplacements.

Article 6 : la profession dentaire s’engage à sensibiliser les professionnels concernés et leurs patients aux pratiques et comportements éco-responsables en les incitant à les adopter.

Article 7 : la profession dentaire s’engage à favoriser dans les cabinets dentaires des conditions de travail harmonieuses, à améliorer la qualité de vie au travail de ses équipes et à promouvoir le développement de leurs compétences.

Article 8 : la profession dentaire s’engage dans le développement durable avec des objectifs de progrès et choisit des indicateurs permettant de mesurer les avancées réalisées au plan environnemental, social et sociétal.


Leave a Reply